• Membres connectés en temps réel

Journal de bord

Avatar du membre
Silence

Présentation soignée Posteur newbie Posteur amateur Rédacteur Donateur Membre 1 an Membre 2 ans Membre 3 ans
Membre
Membre
Messages : 291
Enregistré le : 26 janv. 2014, 14:34
Medals : 8
Jeux joués : Smite
A été remercié : 3 fois

Message non lu 23 nov. 2014, 22:41

29 Décembre 3300

Tout commence aujourd'hui, dans le système industriel d’Aiabiko en ce 23ème jour du mois de décembre de l’an 3300. Je viens d’obtenir mon permis de pilote galactique et je n’ai déjà qu’une seule chose en tête : faire le grand tour de notre Voie Lactée. C’est un rêve d’enfance, pour la première fois il est à ma portée et il va devenir réalité. Mais pour l’heure ce n’est pas avec mon piètre héritage de 100cr et un Sidewinder que je pourrais réaliser un quelconque rêve. C’est pourquoi je n’ai d’autre choix que d’accepter des petits rôles de courrier pour gonfler mon portefeuille. Tout le monde à commencer par des petits boulots non ? Mais je me le jure, dès que j’ai un minimum d’économie je mets les voiles et quitte ce système sans regret.

Pour ce premier jour j’ai déjà fait quelques allers retours inter-station dans le système d’Aiabiko pour ramasser quelques clopinettes. Ça s’est plutôt bien passé… quoi que… Bon, j’avoue j’ai eu un accrochage avec les fédéraux. J’ai lâché trois salves sur un flic. Quel naze ! Mauvaise interprétation de mon radar ; j’ai dû dormir l’hors des dernières leçons. 2000cr d’amende bordel, une journée de boulot dans le cul. Pour le coup j’ai décidé d’aller claquer quelques-uns de mes rares crédits restants au bar de la station fédérale de Jett Ring.

Mais vous savez quoi ? J’ai eu raison d’aller me bourrer la gueule car j’ai fait une rencontre inattendu. Un officier, qui n’en paraissait pas un, a commencé à me parler de ses problèmes, l’alcool a ses avantages. Après une longue et ennuyeuse conversation futile, et quelques larmes coulées sur mon épaule, cet homme m’a proposé, avec le plus grand sérieux, de me donner une prime en échange de la tête d’un criminel qui se balade librement dans un des systèmes voisins. Mais vue l’état dans lequel il se trouvait, on plutôt l’état dans lequel nous nous trouvions, pouvais-je vraiment lui faire confiance ? Mais lorsqu’il m’a annoncé le montant de la prime je n’ai pas pu résister et sans hésiter j’ai accepté cette coopération. Bon sang 150000cr ! Qui refuserait ? Si cette prime est aussi réelle que cet homme est bourré alors je l’aurai.

Mais en parlant de ‘bourré’, à l’heure où j’écris ses lignes j’ai encore quelques grammes d’alcool dans les veines et je suis épuisé, alors on verra demain pour la chasse à l’homme.

Terminé.


Répondre

Retourner vers « Elite Dangerous »